Top des choses du jeu de rôle que l'on teste en GN !



Peut-être déclencherai-je les passions en affirmant ceci, mais la pratique du GN est plus proche de celle du jeu de rôle qu'on ne pourrait l'imaginer. Bien sûr, il n'est pas question de jet de dés lors d'un combat de GN pour déterminer qui frappe en premier, ou d'un maître du jeu qui vous narrera les réactions de vos adversaires. 
Voici une liste de cinq éléments du jeu de rôle que l'on teste en GN !


1/ Exit les personnages ultra chargés !

#En JDR : Certains jeux de rôle prennent en compte la charge que peuvent porter les personnages. Pour plus de réalisme bien entendu ! Un homme, même nourri aux hormones et à la taurine, ne peut porter des charges extravagantes.
#En GN : Vous vous rendrez compte à quel point ce n'est que trop vrai. Battre la campagne (au sens propre) surchargé en armes et en équipement divers se révélera bien vite épuisant. Et encore...
Je parle bien entendu de votre armement et de l'équipement que votre rôle peut nécessiter, pas d'un sac comportant couchage, nourriture et change pour tout le jeu ! La plupart des GN possèdent un règlement particulier concernant le nombre et les catégories d'armes que les joueurs peuvent avoir. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais ça révèle pour moi du simple bon-sens et de la cohérence.

2/ On ne peut pas jouer toutes les classes !

#En JDR : Une partie de jeu de rôle, c'est l'occasion rêvée de jouer une classe que l'on ne pourrait jamais incarner « en vrai ».
#En GN : Ce n'est pas tout à fait la même chanson... Il y a toujours des limites à ses propres possibilités ! Mais après tout, l'important est de se faire plaisir, alors lâchez-vous ! Même si vous voulez faire un barbare alors que vous faites la taille d'une crevette...

3/ Le roleplay est obligatoire !

#En JDR : Vous avez tous connu ce genre de personnes, qui jouent sans vraiment se risquer à faire interagir leur personnage par la voix. C'est agaçant, mais ça passe encore...
# En GN : Ce comportement est presque impossible ! Je ne parle bien entendu pas des phases HRP (pour plus d'informations, merci de vous reporter à l'abécédaire prévu à cet effet) durant lesquelles on demande par exemple des informations pour résoudre une question épineuse de règle. Le roleplay en GN est essentiel, je ne le dirai jamais assez.

4/ La vie en compagnie !

#EN JDR : Votre personnage ne se promène ni ne relève jamais vraiment de dangereuses épreuves seul. Il fait souvent partie d'une compagnie composée par les gens avec lesquels vous jouez.
#En GN : Il est possible qu'un jour, vous intégriez une compagnie de Gnistes qui vous accompagnera dans vos aventures ludiques grandeur nature ! C'est une toute autre expérience de jeu qui s'ouvrira alors à vous.

5/ L'ambiance des tavernes

#En JDR : Plus qu'un simple lieu de convivialité, il s'agit de l'endroit où les quêtes se donnent et se rendent, où la bière et autres spiritueux coulent à flots, et où les pires malandrins se retrouvent pour planifier leurs coups fourrés les plus vils.
#En GN : Eh bien ce n'est pas si différent. On boit, on récupère des informations contre monnaie sonnante et trébuchante ou un énième verre, on plaisante et on passe du bon temps !
Ce point concerne également les feux de camps et la sustentation de charcuterie !

~

Ce petit top vous a rappelé des souvenirs ? J'ai sûrement oublié des choses, n'hésitez pas à m'en faire part, pour la future partie 2 de ce thème !:)


© Musique de Pen Of Chaos et du Naheulband

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une remarque ? Un commentaire ? N'hésitez pas :)