La nourriture en GN


Voilà un article qui va mettre l'eau à la bouche de beaucoup de lecteurs ! C'est un sujet qui m'a été vivement demandé par plusieurs d'entre vous, il est donc largement temps de répondre à ce cri du cœur (et du ventre) !



La nourriture est, au même titre que le campement, un élément indispensable à un GN. Les repas, qu'ils soient courts ou longs, sont un moment de pause dans l'action trépidante du jeu. C'est parfois aussi l'occasion de lier des contacts en jeu, et même hors jeu ! Bref, un moment important. 

Pendant un GN, vous passez votre temps à marcher, courir et vous battre. Cela demande de l'énergie. C'est pourquoi un bon repas est capital, avec des aliments qui tiennent au corps, histoire de tenir le coup. 

Attention aux produits frais !

Le pain et la viande sont des éléments qui reviennent souvent dans les repas de GN. Le premier a l'avantage de tenir plusieurs jours s'il est conservé dans un linge, et pourra être grillé au feu s'il devient trop dur. 

La viande quant à elle, pour tenir tout le GN, devra être cuite dans les premiers jours (si le GN dure plusieurs jours) afin d'éviter un surplus de protéines sous forme de petits vers blancs, et une intoxication pour vous... Saucisses, merguez et autre travers de porc oui, mais vite cuits !

Si vous ne possédez pas de quoi les garder au frais assez longtemps, oubliez les produits laitiers (yaourts, produits à base de crème). Ils tourneraient vite, et auraient le même effet que la viande pourrie. Exception faite pour le fromage qui lui peut être conservé ailleurs qu'au frais, bien qu'un stockage a l'ombre soit meilleur pour lui... Et vos narines. 

Après, n'importe quel type d'aliment pouvant se cuire au feu de bois peut être emporté bien entendu... Laissez parler votre imagination ! Et si vous avez la fibre culinaire, pourquoi ne pas préparer de petits gâteaux, des cakes sucrés et salés pour le GN ? :)

Quoi qu'il en soit, et surtout si le GN ne dure que le temps d'un week-end, prévoyez une glacière pour stocker vos aliments. Elle allongera la durée de vie de votre viande et de vos (probables) légumes. Veillez cependant à ce qu'elle ne soit pas ouverte à tout va ! 

De quoi tenir... jusqu'au bout du GN !

Je n'apprendrai certainement rien aux plus chevronnés d'entre nous, mais il n'y a pas d'heures en GN. Il est possible que vous déjeuniez à 7 heures du matin, et que votre estomac ne se rappelle à votre bon plaisir que vers 15 ou 16 heures, c'est du vécu ! Vous êtes préoccupés par des milliers de choses qui vous entraînent vers des centaines d'autres choses, et vous laissez passer le temps. N'oubliez pas de manger pour tenir le choc.
Je ne suis pas en train de vous dire de faire sonner une montre pour vous le rappeler, mais pensez à emporter une barre de céréales ou un paquet de biscuits par exemple !

La nourriture c'est bien, mais c'est encore mieux avec du feu !

J'en avais déjà parlé dans un précédent article, le feu est un élément central du campement. Il vous permettra de vous réchauffer, et aussi de vous faire à manger ! C'est d'ailleurs le seul moyen disponible en l'absence d'autre point de nourriture. Pensez donc à prendre de quoi faire la cuisine ! 

L'idéal est d'avoir un brasero comportant une grille afin de faire griller tout objet susceptible de vous sustenter. Prévoyez également des instruments de barbecue : il serait dommage de finir aux grands brûlés, n'est-ce pas ? 

Qui dit feu dit bois et combustible pour l'allumer. Il existe plusieurs manières de procéder : petits fagots, galettes de bois compressé, charbon... Il y en a pour tous les goûts ! Si vous ne voulez pas être condamnés à allumer le feu avec deux pierres (quoi que, ça peut être inclus au roleplay...), n'oubliez pas allumettes, briquet ou petit chalumeau à gaz !



Bonus : le jambon et la charcuterie en général

Si vous avez consulté l'abécédaire, vous savez déjà que le jambon et la charcuterie occupent une place à part dans le cœur de la plupart des gnistes... Ils possèdent des avantages pratiques : pas besoin de cuisson ni de conservation au frais, et peuvent se manger à toute heure ! Vous avez quelques minutes de répit pour manger un morceau ? Faites-le à la mode Caradoc : un bout de pain, de la charcuterie et le tour est joué !

Ne nous mentons pas. Comme le dit ce grand chevalier :


Il faut savoir que le jambon peut être un outil de diplomatie imparable ! Vous devez rencontrer quelqu'un pour conclure une importante affaire, échanger des secrets ou bien lui soutirer subrepticement des informations ? Sortez le jambon ! Avec un peu de boisson, cela passera tout seul ! (sans trop abuser sur la boisson bien entendu, soyez raisonnable !)


Alors, prêts à passer de bons moments autour du feu pendant les repas ? :) 


© Illustrations de Mathieu Coudray


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une remarque ? Un commentaire ? N'hésitez pas :)