Vous avez dit GN ?

Vous le savez maintenant, ce blog sera dédié au jeu de rôle grandeur nature. Mais avant d'aborder le sujet à travers des points précis, je vais tenter de donner un premier aperçu un peu plus général de ce qu'est le GN. Avant de devenir des warriors qui connaîtront gloire et honneur sur les champs de bataille ou durant des négociations, il faut commencer par le début, c'est à dire savoir de quoi on parle !



Aurais-je entendu geai-haine ?

Peut-être avez-vous dans votre entourage une personne qui passe ses week-ends déguisée bizarrement, et qui joue à se battre avec ses amis à l'aide d'armes faites de mousse... Raccrochez le téléphone, inutile d'appeler le médecin. Cette personne est simplement en train de faire du GN !
L'acronyme GN fait partie d'une autre abréviation plus longue : JdrGn, autrement dit : Jeu de rôle Grandeur nature. Vous êtes las d'incarner votre personnage favori uniquement par la voix lors d'une partie sur table ? Vous aimez le théâtre et voudriez aller un peu plus loin en jouant avec des centaines de personnes ? Le GN est fait pour vous !
Et attendez-vous à en avoir, des possibilités, car il existe à peu près autant d'univers en GN qu'il y en a en Jeu de rôle papier. Vous pourrez donc incarner au choix un elfe guerrier, un orc chamane, un nain ou bien un humain mage ! Les seules limites seront l'univers proposé par les organisateurs du GN et... votre imagination !
Que vous soyez des joueurs débutants ou confirmés, c'est une belle expérience que de pouvoir incarner son personnage favori le temps de quelques heures, d'un week-end ou d'une semaine entière !

Comment ça se passe, un GN ?

Première étape, l'inscription et la création du personnage
Avant d'endosser votre costume et de commencer le jeu, il faut en premier lieu s'inscrire ! Pour trouver un GN, quelques recherches s'imposent. La plupart des événements sont recensés sur le site de la FédéGN et contiennent de nombreuses informations pratiques ainsi qu'un lien menant directement vers le site du GN en question. Vous y trouverez les tarifs, le lieu sur lequel il se déroulera, ainsi que les règles encadrant le jeu et l'univers dans lequel celui-ci se déroule. De quoi bien vous préparer en somme ! Il est important de bien s'imprégner des règles du GN auquel vous vous apprêtez à participer. Si la plupart des règles sont relativement identiques d'un GN à un autre, il est possible que certaines ne s'applique qu'à ce jeu en particulier. Prenez garde !
Vient ensuite le temps de l'inscription. En consultant le site Internet, vous trouverez de quoi créer votre fiche de personnage. Je vois d'ici grimacer les rôlistes. Rassurez-vous, les fiches de personnage en GN sont simplifiées avec juste les compétences dont dispose le personnage. Pas de jet de dés ni de calculs à faire donc, n'ayez pas peur... Ces fiches ont pour avantage de laisser une part énorme au roleplay qui est l'élément central du jeu de rôle grandeur nature.

Conseil : afin d'étoffer un peu plus votre personnage, pourquoi pas ne pas lui imaginer un background, une histoire personnelle ?


Seconde étape, le costume
Que le GN se déroule dans un univers futuriste, post-apocalyptique ou médiéval fantastique, un costume est indispensable pour s'immerger de manière optimale. Mettez votre imagination à profit, selon les univers, il est plus ou moins possible d'adapter certains éléments de votre garde-robe pour les intégrer à un costume sans trop de modifications.
Il est également possible de trouver des vêtements médiévaux sur des sites spécialisés dans la vente d'accessoires de GN. Pas besoin de respecter la cohérence d'un costume comme pour une reconstitution médiévale, l'essentiel est qu'ils soient pratiques, confortables et résistants ! Si vous souhaitez une tenue totalement personnalisée, lancez-vous dans la couture avec une bonne vieille machine ! Il existe des magasins vendant des tissus au mètre à différents prix selon leur qualité.
Un objet phare pour un GN médiéval : la cape ! Elle peut être faite de plusieurs matières, du coton léger à la laine pour les soirées un peu fraîches. Enfiler une cape, c'est déjà se projeter un peu dans une épique époque !
Conseil : prêtez attention aux chaussures que vous comptez utiliser pour votre GN. Elles doivent être résistantes et confortables, car vous allez les user ! Personnellement, j'utilise des Doc Martens, et je ne m'en plains pas !

Les armes !
Elles sont en latex, en mousse et en silicone et vous permettront de vous battre (presque) comme d'authentique guerrier, le sang en moins ! Il existe des reproduction d'à peu près toutes les armes, de la dague à l'épée longue en passant par la hache et le marteau de guerre. Il y en a pour tous les goûts, mais surtout pour toutes les bourses (débordantes ou non de pièces d'or) !
Attention, toutes les armes ne sont pas acceptées sur tous les GN. Les organisateurs pourront vous demander de leur présenter les armes que vous utiliserez durant le GN afin de voir si elles sont conformes ou non à leurs normes de sécurité. Si vous achetez votre arme chez des fabricants spécialisés et reconnus dans le monde du GN, il ne devrait pas y avoir de problèmes. En revanche, si vous souhaitez créer vous-mêmes vos armes, faites attention aux matériaux que vous utilisez !
Les consignes de base concernant les combats à l'épée sont presque toujours les mêmes en GN : ne pas frapper à la tête et dans les parties intimes, et jamais d'estoc (frappe avec la pointe de l'épée). Si un mauvais coup est porté durant un combat, ce qui peut arriver, stoppez-le et assurez-vous qu'il n'y a pas de choc trop grave avant de le reprendre. Le but est de s'amuser et d'infliger des dégâts virtuels ! Ne frappez pas comme des brutes, cela ne sert à rien et gâche le plaisir de jeu !

Le jour-j !
Vous l'attendez depuis le moment de votre inscription, et vous avez préparé votre costume ainsi que vos armes. Il est maintenant temps de vous rendre à ce GN ! Quelques jours avant le départ, faites-vous une liste dont vous cocherez les éléments en les empaquetant afin d'éviter tout stress de dernière minute. Selon le temps qui est prévu, prévoyez un couchage plus ou moins chaud ainsi que des sous-vêtements prévus pour vous tenir chaud en cas de températures peu élevées.
Une fois arrivé sur le lieu du GN, l'heure est venue de monter le campement, d'enfiler votre costume et de vous tenir prêts pour le briefing lors duquel vous sera exposé le mystère, la quête que vous serez amenés à résoudre ! Il ne vous reste plus qu'à vous amuser ! Tout le monde sympathise et s'entraide ! En cas de soucis, n'hésitez pas à demander de l'aide à d'autres joueurs, qui vous aideront avec plaisir.

#Bonus : la check-list type du premier GN !


  • Tente et matériel de couchage (penser à inclure des couvertures en cas de temps froid)
  • Des vêtements chauds pour la nuit en plus de vos éléments de costume
  • Du rechange de chaussettes ! Cela peut faire sourire, mais il est capital de pouvoir les changer tous les jours.
Conseil : Surtout, ne dormez jamais avec les chaussettes ou les vêtements de la journée. C'est un coup à attraper froid, croyez-en mon expérience...
  • Une montre, utile pour mesurer la durée des sorts pour nos amis les mages !
  • De la nourriture, de l'eau et un sac poubelle pour vos déchets, le tout en conséquence de la durée du GN, si les organisateurs ne prévoient pas de repas.
  • Une trousse de secours, sans compter des médicaments en plus pour les petites indispositions courantes (maux de tête, allergies, bleus...)
  • Vos papiers, de l'argent, votre étuis à lunette, des mouchoirs…
  • Un téléphone portable (en cas d'urgence)

Attention, cette liste n'est en aucun cas exhaustive ! Peut-être pourrez-vous l'agrémenter en fonction de votre propre expérience !

La FédéGN propose un guide du Gniste débutant, allez y faire un tour :)

9 commentaires:

  1. Salut, cet article est intéressant et il y a de bons conseils. Cependant je voulais réagir sur un point en particulier : les pieds. Tu as dit porter des doc martens. J'ai essayé et c'était pas du tout le bon choix : 4 jours les pieds dans la boue, je ne pouvais plus marcher arrivé chez moi. Avant d'acheter mes super bottes méd GN, j'ai choisi d'investir dans des chaussures de randonnée qui sont mieux adaptées aux terrains boueux et qui sont aérés pour les temps chauds (et c'est mieux pour courir entre les mottes d'herbe), pour les camoufler, on peut porter des chaps d'équitation ou fabriquer soi-même des guêtres, il n'y a rien de plus simple à réaliser à la main.
    Pour le couchage c'est aussi un point important et tu fais bien d'en parler. J'ai mis deux ans à comprendre pourquoi j'avais aussi froid la nuit en été. Il vaut mieux dormir habillé léger, propre et sec, en préférant le coton ou le lin ; si possible prendre une douche le soir plutôt que le matin (les deux c'est mieux :P le matin ça réveille) ; il faut manger le soir même si on n'a pas faim ; isoler le sol sur lequel on dort (je pose une peau de mouton sur mon sac de couchage c'est parfait, été comme hiver).
    Une chose que je n'ai pas vu dans ton article et qui est souvent pris à la légère : la crème solaire ! J'ai vu des trucs horribles et les gens pensant que si on n'est pas à la plage ou que si le ciel est nuageux, il n'y a pas besoin de se protéger. C'est faux ! En été c'est crème solaire. Quand il fait en plus très beau et très chaud, il faut boire régulièrement (comme les vieux, même quand on n'a pas soif - de l'eau de préférence :D ), si on a le choix, rester le plus à l'ombre possible ou porter un chapeau humide. Il n'est pas rare de voir des insolations en GN, avec la fatigue et l'alcool, beaucoup ne tiennent pas le coup !
    Voilà, merci pour ce blog, bonne continuation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour... Anonyme ^_^ ! Et d'abord, merci pour ta réaction ! Effectivement, j'ai oublié la crème solaire alors que j'en utilise moi-même. Tu as raison, c'est indispensable, de même pour s'hydrater.
      Et pour les chaussures... J'utilise des Doc Martens, et je n'ai pas encore connu les désagréments que tu signales, c'est pour ça que je ne parles pas des chaussures de randonnée. C'est exactement ce que j'aime comme commentaire : des Gnistes qui apportent leur propre xp pour compléter la mienne... Je n'ai pas la science infuse :D

      Merci pour toutes tes précisions, et n'hésite pas à me contacter pour d'éventuelles suggestions qui ne pourraient que m'aider :)

      Supprimer
  2. Bonjour,
    J'ai trouvé l'article très intéressant et quelques trucs pourront m'être bien utiles à l'avenir :)
    Pour les chaussures personnellement j'utilise des rangers; ça ne casse pas le costume, c'est confortable, étanche si bien cirées et pas trop chaud.
    J'attend impatiemment votre prochain article,
    Bonne continuation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Armir,
      Merci pour ces encouragements, ça fait toujours du bien et m'encourage à continuer. Je suis surtout contente de voir que cela peut vous être utile, même si vous semblez être déjà un gniste chevronné ! Effectivement, les rangers ne déparent pas un costume même med-fan ! J'ai eu l'occasion de voir plusieurs gnistes qui portaient ce genre de chaussures au final assez proches des Doc Martens, sauf erreur de ma part !

      Supprimer
    2. Je ne suis malheureusement pas un gniste chevronné ^^
      Je n'ai que 16 ans et n'ai participé à encore aucun GN; je pratique avec un groupe d'une dizaine d'amis mais si vous connaissez des GN vers la région Île de France qui accepte les mineurs, je suis preneur! ;)

      Supprimer
  3. Heureux que mon avis te plaise.
    J'aimerais aussi ajouter quelque chose : écrire son propre background perso ou éditer une fiche de compétences n'est pas la règle générale dans les GN. Bien souvent, ce sont les organisateurs du GN qui composent les rôles. Ca ne veut pas forcément dire que les joueurs sont des sortes de pnj ou d'acteurs dirigés par un metteur en scène.
    Tu as peut-être participé à des murders, c'est un peu pareil : on te donne un univers, un rôle, une intrigue de départ et ensuite tu évolues dans ce cadre. Tu peux prendre les décisions que tu veux. Si l'organisateur est un bon gestionnaire et un bon scénariste, il doit pouvoir faire face à toute décision joueur même si elle est peu orthodoxe.
    Beaucoup de GN sont des jeux à petite échelle, et la nourriture est souvent comprise dans le prix.
    En ayant relu tes conseils, je me suis rendu compte que ça concernait surtout des GN de masse comme par exemple Kandorya. Mais kandorya rassemble un nombre de particularités que tu ne verras pas dans beaucoup d'autres GN.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    La fédégn a mis en téléchargement un guide pour débutant qui complète parfaitement tout ce qui a été dit dans l'article et dans les commentaires : http://www.fedegn.org/le-gn/debuter-en-gn
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais mettre ce lien dans l'article afin qu'il soit cliquable. :)

      Supprimer

Une remarque ? Un commentaire ? N'hésitez pas :)